Nouveautés de la semaine

À l'unanimité

Partisanes, Partisans,

Ils sont petits et fiers. Ils ont un bel esprit et une vision en construction. Ils ont de bons produits. Ils sont indépendants du secteur de l’agro-industrie et de la grande distribution. Et ils sont sympas. C’est pourquoi le Conseil d’Administration les a acceptés. À l’unanimité.

Christophe (Cressonnière Eustache) est tombé dedans quand il était petit. Ses grands-parents ont lancé la cressonnière il y a plus de 40 ans. Passionné, il est l’un des derniers à avoir résisté. Un seul produit, le cresson de fontaine, mais toute l’année. Une régularité inégalable dans la catégorie « légumes ».

Ils sont de Namur et il est de Wépion. Et ce n’est pas une histoire de famille. Patrick (Les Chocolats de Namur) a commencé à fabriquer des pralines dans sa maison. Il a appris seul. Ses pralines de Namur et ses poissons mosans font partie de ces petites choses de la vie. Et c’est fait maison …

Incroyable mais vrai. Nos deux maraîchères de Velaine et Jemeppe sur Sambre pètent la forme. Concombres, chou pak choï (Ferme de la Vallée), courgettes et fenouils (Ferme de Goyet) viennent tenir compagnie aux premiers légumes de printemps.

L’élève apprend des maîtres. Valentine a grandi à la ferme de la Sarthe. Elle fait maintenant des légumes. Elle a appris d’Anne (Ferme de Goyet) et de Thomas (les Trois Maraîchers), notamment via le Groupement d’Employeurs Paysans-Artisans. Valentine et ses légumes. C’est son nom de scène. C’est mignon et pro. Comme ses premiers navets de milan.

On parle de lui chaque semaine ou presque. Il est pourtant discret. Sa cuisine l’est moins. Gilles (Domange) propose une quiche aux légumes et fromage de chèvre. Mais pas que. La salade crudité tout en fraîcheur sera particulièrement appréciée cette semaine.

Chaleurs indiennes au goût de curry. Fred (Les Papilles Ravies) aura chaud derrière les fourneaux de la cuisine partagée ce vendredi. Un goût d’autre part avec des produits de chez nous et d’ailleurs au Resto des Partisans. En savoir plus.

Ce jeudi et vendredi, on ouvre, on ne fait pas le pont. On tente plutôt d’en bâtir. Les marchés sont des moments de rencontre. Entre consommateurs et producteurs. C’est aussi l’occasion de toucher des personnes moins enclines à rejoindre le mouvement. Petit à petit, en expliquant, on finit par convaincre et construire. Ensemble. Après une salve de marchés bien réussis, d’autres se préparent déjà … En savoir plus.

Belle semaine, petits mais ensemble. À l’unanimité.

L’équipe de Paysans-Artisans.
www.paysans-artisans.be